Infidélité masculine : le Feu vert des femmes !

Mes chers, bonjour !

Je vous espère en bonne forme ?? Quoique pas très étincelant ces derniers temps, je reviens vous exposer une histoire d’hommes et de femmes et ce sans détours ni raccourcis…

Elles savent pertinemment que nous sommes de nature infidèle ; elles sont persuadées que nous sommes faits pour aimer la variété. Nul n’est besoin de les convaincre que nous aimons aller voir « ailleurs » ; relever d’autres défis. Nous aimons exhiber nos conquêtes nouvelles, tels des trophées arrachés pour flatter et gonfler nos égos, toujours démesurés.

Le pire c’est qu’elles se savent incapables d’y faire grand-chose Elles consentent et même encouragent parfois dans ce sens. J’entends souvent des dames dans leurs conversations se dire : « Ma sœur, si ton homme aime courir les jupons, s’il a cela dans le sang, tu ne peux que croiser tes doigts et prier pour qu’il ne te ramène pas une maladie à taux forfaitaire à  la maison ! (…) Il vaut mieux que tu saches qu’il a une copine ; que tu la connaisses et saches même où elle habite. Comme cela au moins, tu sauras que s’il n’est pas chez toi à la maison, c’est qu’il est de l’autre côté. » Un homme polygame est préférable à un autre infidèle  dans ce cas.

Au moment où certaines femmes préparent des tonnes d’insultes à débiter le soir une fois rentré à leurs hommes qui découchent, d’autres souhaitent simplement la bienvenue et réclament juste, un équilibre du partage de temps entre « elles ». Elles sont d’accord ! Feu vert les hommes !

 

Crédit : Pixabay.com
Crédit : Pixabay.com

La question a même fait l’objet d’une chanson par ici. Mes compatriotes confirmeront. Un collectif d’artistes masculins a simplement pris les micros pour chanter que « les femmes étaient en colère contre les hommes ; que les femmes « titulaires » réclament plus de droits, veulent conserver leurs souveraineté et légitimité et exigent d’être mieux traitées que les petites gazelles de dehors » ! Quel défaitisme ! Que d’admettre et de cautionner qu’on arrive plus à rendre son homme heureux et qu’une autre dehors le satisfasse ?!

Bon, comment prendre pour faire * ? Ils sont tous du pareil au même, c’est comme cela. Disent-elles.

Moi-même je ne suis pas encore marié, je ne sais rien de ce qu’est la vie de couple ! Mais pour le peu que j’entends, le mariage c’est la croix et la bannière, surtout par les temps qui courent ! les infidélités se justifient.

Je m’inspire de quelques discours récents auxquels j’ai été témoin de la part de personnes ressources, expérimentées. Difficilement j’y ai trouvé quelque chose à redire. En substance, voici les messages :

  •   l’Amour avec grand A n’existe plus !
  • On ne sert que les intérêts.
  •  Les hommes qui sont prêts à s’engager sont à compter au bout des doigts. Tous veulent tirer leur épingle du jeu et s’en aller ! point barre.
  • L’infidélité est une pratique aussi vieille que le monde ! Tiens d’ailleurs elle est même régularisée, car pour tout simplifier, la loi permet la polygamie !
  • Un homme, ça reste un homme ! Quatre-vingt ans après sa naissance, il peut encore être viril ; il peut encore séduire. : Vérité absolue 

Et puis quoi encore ??

C’est vrai que si vous imaginez Ce qui nous passe par la tête en voyant une femme,  vous comprendrez que tout n’est pas de notre faute, que nous sommes tentés de tous les côtés. Mais Madame, pourquoi devrait-il aller voir ailleurs s’il t’a choisie toi ??

Dans tous les cas  Mesdames ! :

Je sais, qu’un homme a besoin de paix. Cela partout autour de lui. Alors si vous voulez tout le temps faire votre loi, réciter les sourates de vos corans personnels, ajouter un « B » à chaque « A » de vos hommes, vous les ennuierez et les fatiguerai.

Il faut plutôt nous étudier, nous connaitre de fond en comble.  Il faut toujours nous faire ce que nous aimons, surtout dans les moments où nous allons le moins bien. Il faut aussi connaitre nos états d’humeur et savoir quand il ne faut pas se la ramener avec les  « commandes inutiles de fournitures » par exemple!

Vous devez aussi savoir que parmi les hommes les plus infidèles on retrouve ceux qui exercent des métiers de contact. Cela est d’ailleurs courant : les professionnels du corps médical ou du corps enseignant, les banquiers et que sais-je encore ? Si vos hommes font partie de ces catégories, vous avez intérêt à redoubler de vigilance.

 Mais de toute façon, la fidélité est un principe personnel. Si votre homme n’y adhère pas, il ne vous restera que la prière. (Encore que je suis croyant). Vous m’en voudrez peut être mesdames, mais l’infidélité masculine est toujours mieux perçue et moins dégoûtante que la vôtre ! Vous voulez savoir pourquoi ? Lisez Homme à femmes, femme à risques !

 

Tout le monde le sait, mais c’est un Secret de Polichinelle.

Très bonne lecture à vous, et ne manquez pas de revenir souvent!

  • Comment prendre pour faire : traduction littérale de l’ EWE pour exprimer la désolation, l’absence d’autre solution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.