Je m’interroge sur l’homosexualité

 

J’ai fait l’effort de ne pas être grossier, irrespectueux, égoïste ou discriminatoire dans mes propos. Au nom de la liberté que j’ai de penser et de m’exprimer, j’écris ceci.

Dans mon précédent billet, ce qui nous passe par la tête en voyant une femme j’affirmais  « que l’homme est génétiquement programmé pour être attiré par une femme » et reconnaissait que ce postulat ne semble plus universel et incontestable de nos jours.

Eh bien, j’ai un peu médité sur le sujet et je n’ai trouvé dans mon esprit que des questions sans réponses. Il m’est difficile de comprendre. Que se passe-t-il, comment un homme ou une femme arrive t’il (elle) à en désirer un(e) autre?

Je veux comprendre. Parfois, il faut se mettre à la place de l’autre pour comprendre ses sentiments. Mais il m’est difficile de me mettre à cette place-là justement.

Le respect des droits de l’homme, je n’en disconviens pas. Tous les hommes doivent être traités avec dignité, égalité peu importe leur race, ethnie et orientation sexuelle. Chacun est libre de faire ses propres choix de vie. Oui, Mais !

Si le respect de ces droits ne protège point l’espèce humaine, à quoi servirait-il ? Si tous les sexes se regroupaient entre eux, qui procréerait ??Cela signifierait à long terme, la fin de l’humanité. On me parlera de procréation médicalement assistée, de mère porteuse, et père porteur ?peut être un jour. Quelle façon de banaliser la reproduction humaine, la création de la vie ??

Que diront deux papas à leurs enfants tout au long de leur vie ? Quels choix feront ces enfants ?

Il y a des choses que nous devons nous dire franchement au risque de voir notre époque corrompue à tout jamais. Car ce qui est mauvais est en train de devenir la norme ; le bien est en perte de vitesse.

Je sais qu’un jour viendra, on exigera à nos pays africains de légaliser le mariage entre personnes de même sexe, comme condition pour bénéficier des aides au développement.

Je suis persuadé qu’un jour, très proche d’ailleurs, on taxera les pays qui s’y opposeront d’irrespectueux envers ces mêmes droits universels, si on ne le  fait pas déjà.

Je crains qu’un jour  au nom de ces  droits inaliénables, on autorise l’homme à se mettre avec les animaux, à l’allure où vont les choses.

Je suis et serai toujours contre cela. Je crois fortement que l’homme, ne doit avoir pour partenaire que la femme. Peut-être qu’un jour je serai tolérant, que je ne jugerai point ce qui font ce choix, mais je ne pourrai certainement jamais partager leur vision. Je ne fais même pas référence aux croyances religieuses, bibliques pour justifier ma position. Je suis tout simplement la logique, l’ordre naturel des choses.

Souvenons-nous que pour que le mal triomphe, il suffit que les gens de bien ne fassent ni ne disent rien. Je ne souhaite pas faire partie de ceux qui se seront tus.

Vous savez que quand je parle de vous, c’est de nous qu’il s’agit

  11 comments for “Je m’interroge sur l’homosexualité

  1. Serge
    27 octobre 2014 at 23 h 25 min

    « Si le respect de ces droits ne protège point l’espèce humaine, à quoi servirait-il ? », cette phrase est basée sur une fausse prémisse. Qui vous dit que la finalité de l’existence humaine soit de protéger l’humanité? Historiquement, sociologiquement et philosophiquement rien ne le démontre…

    C’est comme quelqu’un l’a dit plus haut dans un commentaire, il s’agit juste d’un choix de vie.
    Et cela me fait penser à un commentaire entendu récemment de la part d’un médecin brésilien: « qu’est-ce que cela te fait que ta voisine soit amoureuse de sa collègue de travail? Qu’est-ce que ça te fait que ton patron soit amoureux de son médecin? » Si cela te pose un problème, vas vite voir un psyquiatre parce que tu as certainement un problème… 😉

    • Gilbert LOWOSSOU
      28 octobre 2014 at 6 h 36 min

      Tu es toi aussi libre de t’exprimer ainsi.Moi j’ai donnée mon opinion.tu aurais du remarquer que j’ai dit etre d’accord que chacun fasse ses propres choix.Mais qu’il y a des choses que ns devons nous dire franchement.libre a toi de penser que c’est pas un probleme si deux personnes de meme sexe aillent ensemble,si moi je pense le contraire

    • Gilbert LOWOSSOU
      28 octobre 2014 at 6 h 47 min

      Ce n’est pas la finalitè de lespece humaine qui est de proteger lespece humaine selon mes dires dans le billet.je parle bel et bien des droits de l’hommes.si ils n’ont pas été pensés pour sauvegarder la dignité,la valeur,la liberté de l’homme?qui ne sera peut etre plus a long terme si cette pratique devrait s’eterniser??il faut bien saisir le sens de mes propos

  2. willfonkam
    27 octobre 2014 at 16 h 49 min

    Salut, Gil.
    Tu me prends de vitesse sur ce sujet!
    Je crois comme toi que nous devons nous poser les bonnes questions et y répondre franchement. Après ça, nous prendrons les bonnes décisions.

    • Gilbert LOWOSSOU
      27 octobre 2014 at 17 h 27 min

      salut Will!
      désolé hein..mais comme tu vois, j’ai plus posé de questions, tu peux avoir plus de réponses et donc rebondir dans ton billet?
      A très bientôt pour notre truc.(ça vient)

      • willfonkam
        27 octobre 2014 at 18 h 14 min

        Oui, je donnerai mon avis sur la question, en me basant sur les réalités sociales ici au Cameroun. Je ne sais pas si ce sera des réponses aux questions que tu poses. Bon, on verra…
        Pour notre truc, j’attends impatiemment.
        A bientôt.

  3. RitaFlower
    27 octobre 2014 at 14 h 25 min

    Vous savez,le fait que vous soyez contre l’homosexualité ne fait pas de vous quelqu’un d’intolérant ou qui manque d’ouverture d’esprit.Je crois que l’homosexualité ne répond à aucune logique.C’est un choix de vie tout simplement et une conception différente du couple(femmes/femmes ou hommes/hommes).C’est votre droit aussi de préférer le couple homme/femme)pour notre société actuelle et l’avenir aussi…

    • Gilbert LOWOSSOU
      27 octobre 2014 at 15 h 55 min

      Merci pour ce commentaire

  4. funny
    27 octobre 2014 at 13 h 46 min

    nouveau billet avec beaucoup de questions oui… « Il y a des choses que nous devons nous dire franchement au risque de voir notre époque corrompue à tout jamais. Car ce qui est mauvais est en train de devenir la norme ; le bien est en perte de vitesse. » j’ai adoré ce passage

    • Gilbert LOWOSSOU
      27 octobre 2014 at 15 h 45 min

      Merci.n’ayons pas peur de dire les choses ou bien??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.